Vivre à l’hôtel, un fantasme (presque) accessible

En 2015, la France comptait 310 hôtels classés cinq étoiles.

Coco chanel emménagea à l’Hôtel Ritz de Paris dans les années 30, dans un élégant appartement surplombant la Place Vendôme. Elle décora l’appartement avec des meubles et y amena ses effets personnels comme par exemple une peinture du XVIIe siècle. En effet, Mademoiselle Chanel était tellement attachée au Ritz, que quand les nazis réquisitionnèrent l’hôtel pendant la guerre, elle décida d’emménager dans des chambres plus petites donnant sur la Rue Cambon, d’où elle a pu observer le reste du conflit. Cette histoire et ce mythe de la star vivant à l’hôtel a ensuite perduré dans l’esprit des gens. Après tout, qui n’a jamais mis les pieds dans le hall d’un hôtel de luxe et plaisanté en parlant d’y vivre pour toujours ?

Un rêve qui n’est plus uniquement réservé aux stars

Depuis longtemps, une certaine aura de glamour cosmopolite émane de cette catégorie de personnes vivant dans des hôtels. Des nomades peu conventionnels pour certains, comme Patti Smith au Chelsea Hotel de New York, ou de grands privilégiés cherchant ce qu’il y a de mieux partout où ils vont, comme David Beckham au AC Santo Mauro de Madrid. Vivre dans un hôtel est perçu comme quelque chose de réservé à une élite en marge de la société. Cependant, progressivement, à l’heure où le business devient une routine et où l’on vit sa vie entre plusieurs continents, cette élite a commencé à se diluer un peu plus dans le mainstream. Il n’est plus aussi rare de trouver des personnes vivant à la manière de Chanel.

Le confort comme à la maison

Quand on demande pour quelles raisons une personne choisirait de vivre à l’hôtel, les professionnels du métier répondent instinctivement que le personnel joue un rôle prépondérant. Les résidents à long-terme peuvent s’attendre à leur retour à ce que leur frigo soit rempli de choses qu’ils aiment, que leur chambre soit réagencée en fonction de leurs préférences ou encore des photos disposées sur le rebord de la cheminée. L’hôtel se chargera généralement d’entreposer les bagages et même de les défaire en prévision de l’arrivée d’un résident. C’est un peu comme revenir à la maison ! En rendant ces appartements privés plus accessibles aux voyageurs, des nouvelles attentes ont commencé à émerger. En réponse directe à ces dernières, des hôtels de luxes ont innové en créant des résidences privées offrant tous les services d’un hôtel luxueux. Ces propriétés triées sur le volet bénéficient des services d’un concierge, de grands chefs, d’un room service et même d’un majordome.

Si vous songez à la vie de star, sachez tout de même que le Ritz propose des locations allant de 695 à 8 500 euros la nuit.