Vacances en Argentine : à la découverte des glaciers de la Patagonie

Pour des vacances réussies en Argentine, la visite des glaciers de la Patagonie est indispensable. Situés dans le parc national Los Glaciares, ces phénomènes de la nature sont tout à fait spectaculaires. Une randonnée à travers ce site argentin d’exception permettra aux visiteurs d’admirer d’immenses glaciers, mais aussi quelques lacs et montagnes dont la vue est surprenante. Pour compléter la visite, les vacanciers pourront arpenter les petits villages aux alentours du parc national Los Glaciares. Mais revenons aux Glaciers de Patagonie. Focus sur ces étonnantes curiosités naturelles.

Partir pour l’Argentine et visiter le glacier Perito Moreno

Le nom de Moreno vient d’un explorateur qui a effectué des recherches dans la région au XIXe siècle : Francisco Moreno. Ce nom en question signifie littéralement « expert ». Partir pour l’Argentine et ne pas passer par le parc National Los Glaciares pour découvrir le glacier Perito Moreno est tout simplement inconcevable. Cela est en grande partie dû aux dimensions surprenantes du Perito Moreno.

De plus, il a l’immense particularité de ne pas reculer, contrairement à d’autres glaciers du site. En effet, Perito Moreno avance de 2 m chaque jour. En ce qui concerne ses dimensions, le glacier possède un front d’une longueur de 5 000 m, et une hauteur de 60 m environ. On accède notamment à sa surface à bord d’un véhicule au départ du village El Calafate. Le trajet dure environ deux heures. Les visiteurs pourront apprécier les randonnées glacières sur les 250 km² de superficie de glace qui y sont fréquemment organisées. C’est une activité idéal durant un voyage en famille.

Découverte du fameux glacier d’Uppsala

Le glacier d’Uppsala est le prochain glacier à explorer au sein du parc Los Glaciares. L’appellation Uppsala est issue du nom d’une célèbre université suédoise (Université d’Uppsala) qui a contribué au financement des recherches entreprises au sujet du glacier. Uppsala est réputé pour son front glaciaire qui recule à pas de géant. On accorde ce phénomène au réchauffement climatique qui prend actuellement une ampleur vertigineuse.

Enfin, la visite du glacier d’Uppsala se fait généralement en bateau. Il est vivement conseillé de suivre à la lettre les consignes de sécurité liées à l’exploration du site, car des casses de glace peuvent survenir à tout moment et causer des accidents.

Spegazzini : un glacier plutôt particulier

Le glacier a la grande particularité d’être situé de part et d’autre de la frontière entre l’Argentine et le Chili. Ainsi, il est séparé en deux parties. L’amont localisé sur le sol argentin au champ de glace Sud de la Patagonie et l’aval situé dans l’enceinte du parc national Bernardo O’Higgins dans la province chilienne de Magallanes.

Le nom du glacier a été donné en l’honneur du mycologue et botaniste italien Carlos Luigi Spegazzini. Ce dernier a effectué des recherches en Patagonie après s’être installé en Amérique du Sud en 1879. Du point de vue de ses dimensions, le glacier Spegazzini mesure entre 80 et 125 m de hauteur. Sa longueur est par ailleurs estimée à environ 25 km.

Viedma : un glacier somptueux, mais qui pourrait disparaître

Le glacier Viedma se situe entre l’Argentine et le Chili, tout comme le glacier Spegazzini. Il est le deuxième plus grand glacier après Uppsala, car il est long d’environ 35 km et a une superficie de 575 km². En outre, sont front mesure 50 mètres de hauteur et à peu près 1 250 mètres de largeur. Celui-ci plonge directement dans le lac Viedma auquel il l’alimente.

Ce glacier est cependant en danger et pourrait disparaître selon Greenpeace. En cause, le réchauffement climatique qui provoque un recul du glacier.

Découvrez ce glacier à travers une croisière sur le lac Viedma. L’activité à privilégier est le trekking, mais il vaut mieux y aller avec un guide expérimenté. N’oubliez pas d’apporter vos crampons et des vêtements chauds.